LE CANYON

Publié le par LE PETIT GOUBLIN

Certains prétendent que la vie est un long fleuve… tranquille. C'est la vision fluide de l'eau s'écoulant dans un lit qui inspire leur réflexion.
Je pense quant à moi que la vie est un long canyon parsemé d'embûches et de découvertes merveilleuses.


L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/65/29/canyon-de-chelly.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
  Le canyon de Chelly

    Depuis notre naissance jusqu'à la fin de l'Aventure, nous parcourons les escarpements d'une rive de ce canyon, en quête de savoirs. De la rive gauche (cas de figure pour les droitiers) nous observons les parois abruptes de la falaise qui nous fait face. Nous l'examinons en détail, quand le soleil l'éclaire et les moindres anfractuosités, les plus petits arbustes nous deviennent familiers. Nous apprenons leurs noms, leurs caractéristiques en même temps que nous mettons ces observations en relation avec l'état des filets d'eau, des cascades ou des chutes qui les irriguent. Les roches ocres, les minces filets de terre opposent leurs teintes rouges au vert de la végétation juste en dessous du bleu écru du ciel.
    Les découvertes s'affinent dès l'enfance, les questions se font plus exigeantes à l'adolescence et deviennent lancinantes à l'âge adulte. Les sciences, la philosophie et les arts nous questionnent et nous renseignent.
   Pendant ce temps toute la falaise de rive gauche échappe à nos investigations. Elle reste dans l'ombre et constitue le quotidien de notre inconscient même si nous en repérons quelques bruits : le sifflement d'une marmotte ou le départ d'une buse.
    La nature nous a tout enseigné : l'inanimé et le vivant. Sur notre rive, le bâton de pèlerin bien en main, nous avons rencontré des hommes dont nous avons beaucoup appris.
  Falaise rive droite éclairée et enseignante, falaise rive gauche invisible, source de mille questions et génératrice de rêves insensés.
Mais…

Ce que j'entends, je l'oublie
Ce que je vois, je m'en souviens
Ce que je lis, je le retiens
Ce que j'écris, je le connais
Ce que j'enseigne, je le maitrise
Ce que je fais, je le possède...

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/65/29/peseeames.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
La pesée des âmes

J'arrive bientôt au bout du chemin…
   Soudain je trébuche et je tombe dans le ravin, au milieu du cours d'eau. J'ai juste le temps de voir des kyrielles de détails des flancs de la falaise : c'est une découverte brève et fabuleuse comme dans tous ces moments de mort imminente*. J'ai enfin compris ! Charon me recueille. On va peser mon âme.
   Dans l'antichambre de la maison de dieux, je somnole paisiblement. Je fais un rêve étrange et prodigieux. C'est le film accéléré de mon parcours au-dessus de la falaise inconnue. Et là, je vois tout ce que je n'avais pas pu observer de mon sentier muletier : c'est le symétrique de la falaise rive droite, au détail près. Je retrouve avec tendresse certains nids et quelques plantes familières. Une buse variable vient effleurer ma joue. Je me réveille, rasséréné. Jupin m'appelle et me demande :
- "Que faisais-tu de tes jours sur terre Ô mortel ?
- J'essayais de comprendre, maître des éléments…
- Comprendre quoi ? Tu sais bien que nous avons tout créé.
- Oui, je le sais ! Le chaos nous gouverne et une mousse fractale envahit les espaces disponibles.
- Mettez-le au service de Cérès ! Il ne nous sera d'aucune utilité… Ni pour la guerre, ni pour les affaires.
 Je me retrouvai donc au service de la terre, au ciel et j'entrepris de revoir par le menu tous les détails qui avaient pu m'échapper jadis dans ma longue promenade.
C'est ainsi que je rencontrai Candide…
Et nous cultivâmes nos jardins célestes, en parfaite harmonie.

* J'en avais vécu 3 !

Publié dans Philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je les aime bien toutes les deux mais rien ne dit que mes idées sur ce sujet resteront dans cet état de satisfaction relative.Merci de ta lecture indulgente.
Répondre
V
C'est une belle histoire ; et une bien belle photo !
Répondre
V
C'est chouette que tu puisses recevoir les comentaires directement sous tes textes.<br /> J"ai pour ma part des problèmes, signalés à OB, il parait qu'il y a eu encore un disque crasha hier. <br /> J'aime beaucoup ta métaphore du canyon, je te le répète, elle a sa place sur mémétic story.<br /> <br /> Bisous.
Répondre
L
<br /> <br /> Oui, je suis enfin libéré de mes chaînes mi hada de la libertad !<br /> Oui problèmes partout sur O-B. Leur mise en place de publicités juteuses sur les éditeurs semble les préoccuper davantage que le confort des blogueurs. Mais ce n'est qu'une vague impression...<br /> Je te donne la véritable image du canyon dès aujourd'hui si j'ai le temps... Et je la mettrai également sur memetics.<br /> Bizouxxxx